Le 30 novembre, les Restos ouvrent leur 25e campagne d’hiver

DSC_0336L’an passé, les Restos ont accueilli 100 000 personnes supplémentaires, soit 14 % de plus en une seule année au niveau national. Dans 21 départements, le plus souvent ruraux ou semi-ruraux, cette augmentation a même dépassé les 20 %.
Dans leur histoire, les Restos n’ont jamais connu une augmentation aussi rapide et préoccupante du nombre de personnes démunies : à ce rythme, combien de temps encore pourront-ils faire face ?

Faire face à la crise mais jusqu’à quand ?

Crise économique, crise européenne, crise alimentaire : les Restos sont confrontés à de nombreuses difficultés. Mais l’association ne rognera pas sur la qualité des produits distribués. Au contraire, ils assumeront encore cette année un déficit budgétaire en comptant sur un sursaut de générosité des Français.
Parallèlement, les Restos se battront, aux côtés des autorités françaises, pour que la réforme de la PAC 2013 maintienne et amplifie l’aide européenne (PEAD) et que se mette en place une véritable politique alimentaire et sociale en Europe, voulue dès 1986 par Coluche et Jacques Delors.
Malgré l’augmentation importante de la demande d’aide, une crise économique dont certains effets sont encore à venir, des difficultés grandissantes à trouver de nouveaux lieux de distribution et de stockage, la fatigue des bénévoles... Les Restos vont se battre, mais jusqu’à quand ?

Source : http://www.restosducoeur.org/