logoMercredi 23 décembre, Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement, a annoncé que le Gouvernement débloquerait en janvier une enveloppe de 13 millions d’euros, à répartir entre les Restos du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours Populaire et les Banques Alimentaires.

Ce budget complémentaire arrive à point nommé, mais les Restos du Cœur sont encore loin d’avoir réuni les ressources nécessaires pour financer l’aide aux 850 000 personnes que l’association accueille cette année (8% de plus dès la première semaine de distribution de cet hiver, s’ajoutant au 14% d’inscrits supplémentaires de l’an dernier !).

Il faut savoir qu’à cette situation de crise, s’ajoute l’augmentation des prix des matières premières qui  a fait passer le coût moyen d’un panier repas des Restos à 96 centimes d’euros, contre 92 centimes il y a un an.

Sans l’aide des donateurs, les Restos ne parviendront pas à boucler leur budget

On compte sur vous